On parle de comitéo dans "Les échos"

On parle de Comitéo dans la presse !

HomeActusOn parle de Comitéo dans la presse !
  • qui sommes nous ? comiteo
06
Oct
On parle de Comitéo dans la presse !
  • Author
    comiteo16
  • Commentés
    0 Comments
  • Category

Comitéo numérise les comités d’entreprise

 

Du pratique et du concret pour les comités d’entreprise et les salariés qui en bénéficient. Cédric Leblanc lance Comitéo en 2008 avec l’idée de proposer un service de comité d’entreprise virtuel aux PME. La sympathie que suscite cette initiative ne suffit pas à faire vivre l’affaire. Aussi, s’associe-t-il avec Nicolas Mignot, qui a développé une activité de billetique pour les comités d’entreprise. « Outre la défense des salariés, ces instances ont aussi vocation à développer les activités socioculturelles dans l’entreprise, rappelle Cédric Leblanc.  Elles sont demandeuses d’outils, voire de prestataires, pour les aider dans leurs tâches. »

A partir de là, en deux ans, la firme s’est structurée autour de deux activités principales. Elle édite un logiciel en mode Saas (logiciel en ligne vendu par abonnement) destiné à répondre à tous les besoins et les obligations des élus des CE. Comptabilité, procès-verbaux de réunions, communication avec les salariés par un système d’information indépendant de celui de l’entreprise sont ainsi simplifiés pour des élus dont ce n’est pas toujours la spécialité.

Une carte bancaire pour les chèques cadeaux

L’autre métier de Comitéo est de fournir – et gérer – une place de marché qui permet aux comités d’entreprise de proposer aux salariés un service de prestations de loisirs sans minimum d’achat. L’entreprise de Boulogne-Billancourt a réalisé 9 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2015 (moitié issue du logiciel et moitié de la place de marché) avec une cinquantaine de salariés. Elle prévoit de terminer l’année sur une quinzaine de millions d’euros avec 75 salariés.

Mais, surtout, elle ajoute une troisième branche à son activité en proposant un système de chèques cadeaux reposant sur une carte bancaire prépayée.  « C’est une offre transparente qui répond à la digitalisation de la société, s’enthousiasme Cédric Leblanc.  Au lieu de se rémunérer, comme c’est devenu la règle, sur les chèques cadeaux achetés par le CE et non dépensés par le salarié, nous appliquons des frais de gestion et l’argent demeure sur un compte séquestre du CE. »

Comitéo met en avant son indépendance pour se différencier de la petite poignée de prestataires qui proposent ce type de service.

Source : Dominique Malécot, Les Echos

http://www.lesechos.fr/pme-regions/actualite-pme/0211226374445-comiteo-numerise-les-comites-dentreprise-2032458.php#

Tags: